Rangeons nos jouets

nounours
A la rentrée, certains jouets n’ont plus leur place dans les chambres d’ados. «  Que diraient mes copains s’ils voyaient ces Barbies, ces nounours, ces posters ! » s’exclament intérieurement nos ados.
Les compagnons de l’enfance s’éclipsent… Souvent avec nostalgie. Au moment de passer à une autre étape, on revient un peu en arrière, on souvient de ces moments de douceur. Avant de sauter le pas, on hésite encore
un peu.
Pour nous aussi passer à une autre étape, suppose de
« ranger nos jouets » : En sortant de relations immatures. En décidant de mettre un terme à des rapports toxiques. En réfléchissant à nos émotions douloureuses, on peut changer ce qui peut-être changé. Cela s’appelle Grandir.
« Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre », disait le philosophe Marc-Aurèle.

photo Kevin van der Leek. Getty images
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s