J’ai fait un rêve

J’ai fait un rêve.
J’ai rêvé que j’étais au paradis. Et que ce paradis ressemblait étrangement à ma vie sur terre. Même appartement, mêmes soucis quotidiens, mêmes exigences professionnelles… « Mais alors qu’est ce qui change ? » ai-je demandé aux personnes affairées autour de moi.
« C’est simple m’a-t-on répondu. Rien ne change et pourtant tout change : il faut continuer à travailler et on se démène toujours autant pour faire avancer les choses et solutionner les problèmes. L’ombre est toujours aussi nécessaire pour faire ressortir la lumière.
« Mais la grande différence c’est de savoir qu’on se trouve au paradis. D’un coup on respire plus librement, on se sent plus gai et confiant. Moins d’angoisses, plus d’espoirs, on profite davantage. De tout. Des petites choses comme des grandes, des détails comme des plus grands événements. Comme on se sent bien, il est plus facile d’aider les autres. »

Super, ai-je pensé en me réveillant, le paradis c’est maintenant ! Pourquoi attendre un hypothétique « après » si on peut dès maintenant vivre à fond notre existence. Je n’ai qu’à m’imaginer que je suis au paradis.
Et c’est vrai, d’emblée j’ai profité de plaisirs minuscules mais véritables : me sentir beaucoup plus légère. Respirer, respirer, lentement et profondément. Me sentir en vie dans les gestes les plus quotidiens – prendre ma douche, faire mon lit, déguster mon rizotto… Avancer plus sûre de moi dans les projets, les démarches. Et profiter à fond des événements heureux.
Comme dans un agrandissement de moi-même, j’ai eu envie de partager ce bien-être intérieur en souriant davantage aux autres, en allant vers eux avec chaleur.
Je sens les narquois m’interroger du regard. « Et combien de temps avez-vous tenu ? »
Hasard ou coïncidence, j’ai rencontré un peu au même moment une candidate à la réflexologie qui m’a fait découvrir la chose suivante : « Quand vous pensez aux autres, quand vous vous occupez des autres, faites-le avec votre cœur. Si vous le faites avec votre tête, c’est en fait à vous que vous pensez. En revanche si vous pensez à l’autre avec votre cœur, tout change ».
Essayez ! Vous verrez. L’existence est totalement différente quand on la vit à travers son coeur !

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s