Ralentir à la saison froide

Capture d¹écran 2013-02-05 à 09.08.56 

« Dans la tradition chinoise le symbole de l’hiver, c’est la tortue. Elle se déplace lentement. Elle est vieille et sage et elle vient de très loin comme l’énergie qui s’enfouit profondément en nous pendant la saison froide ». En Chine on considère que les rythmes de l’existence, à la fois rapides et lents, ont chacun leurs vertus. A L’image des âges de la vie, les changements de saison sont très importants car il ne faut jamais dilapider ses forces. Ainsi pour les Chinois la saison froide est la période où l’on ralentit, où l’on se repose davantage, où l’on joue les marmottes en dormant plus : lorsque le temps fait grelotter, nous sollicitons davantage nos défenses.

Ces rythmes décrits par les Chinois sont calqués sur ceux d’une journée, le matin est riche d’une énergie renouvelée, il correspond au printemps. L’après midi voit monter le feu de l’action, le feu de l’été nous anime. En revanche, en automne et en hiver nous avons besoin de nous réapproprier nos soirées et nos nuits, la baisse de la lumière est propice au retour au calme.

Comment répondre à la fatigue, au froid et aux baisses d’immunités ?

Le froid sollicite nos défenses immunitaires et le soleil ne nous apporte pas sa vitamine D protectrice. Comment faire face ?

. Plus de sommeil

Beaucoup d’entre vous me disent en hiver : « Je suis fatiguée et j’ai envie de dormir tout le temps ». Avec les soucis, la pression du travail et le manque de lumière naturelle, on frôle la dépression. Votre corps vous demande en effet d’éteindre plus tôt l’électricité et de dormir davantage. Le soir, délaissez votre ordinateur, oubliez la télé et même votre gros livre. Il sera toujours temps, quand vous vous sentirez mieux, de vous offrir ce type de loisirs en soirée

. Plus de protection

Bien sûr on ne renonce pas, même s’il fait froid, à l’exercice physique régulier qui  entretient le moral et le tonus. Mais nous avons besoin de nous couvrir davantage en fonction du thermomètre et de sortir toques et bonnets. La médecine chinoise observe que la couche énergétique qui protège particulièrement le haut du corps peut être déficiente : on a froid.

Pour « ouvrir » le point 1 du méridien Rein qui ramène de la chaleur tout au long du dos, sautez sur vos pieds comme le font les enfants. Ou bien massez-vous la voûte plantaire et prenez des bains de pieds chauds, surtout le soir, cela aide à dormir en « tirant le sang » vers les pieds au lieu de le laisser bouillonner dans votre tête et gêner l’endormissement. Frottez-vous aussi le dos où circulent les méridiens vessie et intestin grêle qui défendent contre le froid

Des huiles essentielles peuvent apporter un complément de protection, par exemple 4 gouttes d’huile essentielle de Niaouli sous un pied en sortant de la douche ou en allant se coucher par exemple. En plus cette huile essentielle, excellente pour prévenir les infections ORL, est également harmonisante. Elle équilibre l’humeur en cas de petite chute du moral. Dès que la gorge gratouille un peu, n’hésitez pas, ayez recours à l’huile essentielle de Niaouli sous le pied. Un bon réflexe aussi si vous avez été en contact avec quelqu’un d’enrhumé

. Une nutrition appropriée 

Plus de soupes de légumes bien chaudes, de plats roboratifs, comme un petit salé aux lentilles ou des pois chiches et de la semoule de couscous avec un bouillon pimenté qui aseptise et apporte aussi des calories. Mais aussi deux fruits au minimum par jour loin des repas pour mieux les digérer, des légumes verts deux fois par jour ainsi qu’une supplémentation en vitamines et minéraux.

. Savoir s’arrêter

Si on ne sait pas se réparer, notre corps va nous mettre de lui-même à l’arrêt avec grippe ou gros rhume qui peuvent faire garder le lit. Acceptez la fatigue et tirez-en les conséquences pour ne pas risquer des complications et l’épuisement : profitez-en pour lâcher prise et vous reposer réellement.

. Rhume, réagir aux premiers symptômes

Au moindre coup de froid, au moindre gratouillis dans la gorge, réagissez. Demain le virus sera plus résistant et vous serez davantage fatiguée. L’union fait la force ; n’hésitez pas à associer homéo, oligo et aromathérapie (l’homéopathie à deux heures de distance des huiles essentielles).

Chacun a son petit mélange perso à prendre à jeun, au réveil ou avant les repas (voire la nuit si on se réveille avec la gorge qui pique). Pour certains 25 Gouttes Aux Essences ( GAE, Nature Active Phytaroma) trois fois par jour et deux à trois ampoules de Granions de cuivre quotidiennes. Pour d’autres L52 de Lehning associée à de la propolis (Propolen de Pro Royal). Pour d’autres encore une dose (soit dix granules) d’Aconit 7 CH et 60 gouttes par jour de Ribes Nigrum Macerat glycériné 1D ou d’Echinacea T.M. (le lendemain on prend une dose d’Aconit 9 CH et le surlendemain une dose d’Aconit 9CH).

Que manger quand on a pris froid ou dès que l’infection guette ? La digestion prend beaucoup d’énergie. Alors on allège les repas : des potages, des légumes, un peu de piment pour renforcer les poumons et des fruits en compotes. Pas de sucre, ni de produits laitiers et on remplace les produits à base de farine (pain, pâtes ) par du riz pour garder de l’énergie. Buvez beaucoup pour éliminer ; par exemple des décoctions de cannelle très antiseptique ( un bâton ) associée à deux clous de girofle, parfaites pour la gorge qui pique.

On soigne ses intestins où siège une grande partie de notre système immunitaire avec de l’eau de riz au début des repas.

La recette : Faites cuire un demi-verre de riz rond, riche en amidon, dans de l’eau de source avec une feuille de laurier et un peu de sel de Guérande. Ajoutez au  besoin un peu d’eau en fin de cuisson. Quand le riz est cuit, filtrez, jetez le riz qui a livré toutes ses propriétés à l’eau et buvez cette eau gélifiée qui va adoucir et soigner la paroi du tube digestif. Et en plus c’est très bon !

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s