Sourire rend joyeux !

Capture d’écran 2013-12-30 à 18.48.22

« Avec mon sourire,  j’offre le meilleur de moi-même », s’exclame Flore. Comme le dit le poème, parfois attribué à Gandhi : « Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup. Il enrichit ceux qui le reçoivent, sans appauvrir ceux qui le donnent… » Ce qui est sûr, c’est que sourire aide à se sentir joyeux et moins stressé. C’est le résultat d’une étude de l’université du Texas de Juin 2012 menée par deux psychologues, Tara Kraft et Sarah Pressman.

Les vertus du sourire n’ont pas échappé aux maîtres taoïstes qui préconisent de vivifier les grands organes du corps par ce biais . Réel bien-être physique et émotionnel à la clé.

Comme si vous souriiez de loin à un ami, étirez malicieusement vos yeux et vos paupières et dirigez l’intensité de votre sourire à votre foie. Placez au besoin votre main sur cet organe (sous les côtes à droite) pour le sentir se relâcher et prendre sa place.

Fendez-vous de votre plus joyeux sourire  et concentrez-vous sur votre estomac. Dévoilez vos dents, n’hésitez pas à exagérer et à faire durer ce sourire pour le faire descendre jusqu’à votre estomac au creux des côtes.

Souriez à vos poumons avec …votre nez. Dilatez joyeusement vos narines et respirez lentement, profondément, jouissivement. Soupirez au besoin pour ressentir bien-être et contentement.

Offrez à vos reins un sourire « tranche de pastèque », fendu jusqu’aux oreilles et respirez largement, en gonflant le ventre et en écartant les côtes pour donner à vos reins (sous les dernières côtes dans le dos) l’opportunité de se vivifier.

Souriez à votre cœur en relâchant votre langue. Peut-être plus compliqué à visualiser mais vous pouvez ressentir l’axe qui existe entre votre langue bien relâchée et votre cœur détendu. Respirez calmement et tout en souriant concentrez-vous sur le bien-être de la zone cardiaque.

Après cette souriante visualisation, vous vous sentirez réellement plus détendu et plus confiant.  Et n’oubliez pas quand les événements vous « griffent » de sourire à la vie, de rendre votre corps joyeux. Votre cerveau n’y verra que du feu !

Photo Eric Lafforgue. Jeune fille à Zanzibar 

Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s